Ce 13 Novembre

Chères Roses,

Comment vous écrire aujourd’hui, après les événements qui ont marqué vendredi soir ? Ce n’est pas facile, et il n’y a pas de mot très juste à trouver, d’autant que les mots sont peu de choses face au chagrin et à la peur. Mais comment ne pas en parler et reprendre nos posts et vidéos comme si cela n’était pas arrivé ?

Alors que tout le monde s’est senti dépassé, effondré, c’était une manière de faire face que d’être ensemble, dans la stupeur, dans la tristesse, dans le désir d’aider, dans les premiers instants du deuil. Pour cette raison, ça a été important pour beaucoup de pouvoir s’exprimer sur Facebook, twitter ou Instagram.

Parce que partager a été une manière d’être liés dans la peine et l’effroi, mais aussi de faire ce qui était possible, c’est-à-dire relayer les tweets de ceux qui recherchaient leurs proches perdus dans le chaos de cette nuit cauchemardesque, ou les #PortesOuvertes, qui proposaient un abri à ceux qui ne savaient pas où aller pour être en sécurité. Ça a aussi été l’occasion pour vous, comme pour nous, de partager vos peurs, vos questions, vos réflexions. Notre communauté est vaste, et dans un moment pareil où tout chancelle, il est bon de pouvoir s’appuyer sur elle pour reprendre son souffle.

C’est difficile, mais la vie doit continuer. C’est ce à quoi nous invitent, sur Instagram ou sur Twitter, les promenades de Marie dimanche, les photos mignonnes de Lola et autres petits mots de Yoko, d’Elsa et des autres. On partage cette blessure qu’on a au cœur, on partage ces pensées si nombreuses à l’égard des victimes et de leurs familles. Il faut partager aussi la vie qui continue, et c’est ce à quoi on va s’employer chez Rose Carpet.

elsa emma Lola Marie Yoko

Chères Roses, on vous embrasse. Prenez soin de vous.