être youtubeur selon Cyprien

Publié le par

Hello les Roses ! Sa vidéo vient à peine de sortir, et on a encore un large sourire sur les lèvres en vous écrivant cet article. Qu’est-ce qu’ être youtubeur selon Cyprien ? C’est une question qui mérite d’être posée, et à laquelle il répond avec l’intelligence et l’humour qu’on lui connaît. Zoom sur un métier qui se développe, qui fait rêver beaucoup d’internautes, mais qu’on connaît, en définitive, assez mal.

être youtubeur selon Cyprien

Pinterest @colette51.eklablog.com

être youtubeur selon Cyprien

Vous adorez vos youtubeuses préférées, vous les suivez sur Instagram, Twitter, Snapchat ou encore Facebook et que vous vous éclatiez devant leurs vidéos parce qu’elles sont drôles ou que vous appreniez plein de choses géniales, elles font partie de votre vie. Elles sont un peu les super copines de derrière votre écran de portable ou d’ordinateur. Du coup, vous vous êtes probablement posé la question mille fois : qu’est-ce que c’est qu’être youtubeuse ?

Fatigué d’entendre un peu tout et n’importe quoi au sujet de son métier, Cyprien a décidé de faire une vidéo en réponse aux formations qui prétendent former les youtubeurs de demain.

Ce qui le dérange, c’est que dans le programme, il n’est question que des aspects financiers et marketing de ce métier.

Il a carrément raison : pourquoi portez-vous dans votre coeur Sandrea, Elsa, Lola, Emma, Gloria, Marine, Clara ou encore Yoko ? Parce qu’elles vous touchent, parce qu’elles vous font rire, vous apprennent des choses, à travers de super vidéos que vous adorez regarder. Parce qu’elles font de bonnes vidéos, régulièrement. C’est la clé.

être youtubeur selon Cyprien

Youtube @Cyprien

Cyprien insiste donc sur l’aspect créatif de ce métier, qui implique de passer des heures à écrire, avant de tourner et de monter. Avec un humour qui a enchanté nos zygomatiques, il montre que pour se lancer, il faut être créatif et bosseur (très très très bosseur).

On a trouvé sa vidéo géniale et on n’a pas résisté à l’envie de vous en parler ici, juste au cas où vous l’auriez loupée.

Bisous les Roses !