Explications de Shera Kerienski après sa vidéo Blackface

Publié le par

Les Roses, hello ! Si vous suivez Shera Kerienski, vous savez sûrement que sa vidéo du 27 août a fait un gros badbuzz, au point d’être retirée de YouTube. Grimée avec du maquillage pour peaux noires, Shera a été accusée de faire un blackface, une pratique raciste et extrêmement insultante, alors qu’elle voulait dénoncer le fait qu’il n’existait pas assez de maquillage pour les peaux métisses et noires. Gros coup de maladresse, qui s’est soldé par des explications en vidéo.

shera kerienski fleur bleue explications badbuzz

Instagram @s_kerienski

Qu’est-ce qu’une blackface ?

En se maquillant avec du fond de teint pour peau noire dans sa vidéo « Je me transforme parce que… » publiée le 27 août dernier, Shera Kerienski ne savait pas qu’elle s’adonnait à une pratique extrêmement raciste.

Le fait de maquiller sa peau blanche pour se grimer en noir est en effet une vieille tradition raciste, qui avait cours notamment au XIXe siècle dans des spectacles burlesques mis en scène par des blancs pour se moquer des noirs.

Sauf que ça, Shera Kerienski ne le savait pas au moment de publier sa vidéo.

Vidéo supprimée suite au badbuzz

Comprenant très vite le caractère insultant de sa vidéo, Shera a décidé de la supprimer de sa chaîne.

Excuses et explications en vidéo : « Besoin de vous parler »

Après avoir supprimé sa vidéo, Shera a été submergée de messages violents l’accusant d’être raciste. Elle a donc décidé de réaliser une nouvelle vidéo, pour mettre les choses au point et s’excuser.

Elle explique qu’elle ne savait pas ce qu’était un blackface, et que sa vidéo partait d’une bonne attention : souligner le fait qu’il n’existait pas assez de maquillage pour les peaux noires et métisses – comme Rihanna avec Fenty Beauty en fait.

« Je remercie toutes les personnes, malgré mon ignorance, de m’avoir expliqué les choses respectueusement… ça m’a beaucoup appris. Je m’excuse auprès de toutes les personnes que j’ai pu blesser, heurter, offenser ou gêner… je mesure la gravité de ce qu’il s’est passé et du fait que ça a remué beaucoup d’émotions. »

shera kerienski explications maquillage rose

Instagram @s_kerienski

On croit en la sincérité de ses explications.

Si elle s’est grimée en noire pour faire du buzz et qu’on se dise « mais qu’est-ce qu’elle fabrique encore cette Shera ?!! » – comme avec ses tatouages – , c’était en définitive pour la bonne cause et faire entendre un message positif. Elle n’avait aucune idée que ce qu’elle faisait correspondait à une vieille pratique raciste.

Parce que c’est toujours courageux dans la vie de reconnaître son ignorance et ses erreurs, on a tenu a soutenir son message ici.

Bisous les Roses