#Gynéco : 10 trucs à savoir sur la 1ère visite !

Publié le par

Coucou les Roses !

Aujourd’hui, on vous révèle le pot aux roses! Parce que oui, ça y est, vous êtes à un âge où on peut vous dire les choses clairement. Et vous savez quoi? Le gynéco, c’est pas si terrible que ça.

Voici les 10 choses à savoir avant votre 1er rendez-vous chez ce docteur un peu spécial.

La première fois chez le gynéco, un simple entretien suffit parfois.

On sait, ça fait depuis que vous avez pris rendez-vous que vous faites des cauchemars de vous nue au milieu d’une salle d’attente. Pas de panique mesdemoiselles ! Lors de votre 1ère consultation, vous allez probablement garder vos vêtements sur vous. Parfois, il n’y a pas d’examen, c’est juste une petite discussion sur vous, vos habitudes, vos relations, vos règles…

Épilation ou non, tout le monde s’en fout

Pas la peine de sortir le grand jeu. Vous savez, les gynéci voient des foufounes toute la journée et avec toute sorte de coupe de cheveux. Et honnêtement, ils s’en fichent royalement. Le fait d’être épilée ne facilite pas spécialement son travail ! L’essentiel, c’est juste que vous soyez à peu près propre 🙂

Gynéco homme ou femme, ça ne change absolument rien !

On sait, ça peut être un peu gênant de se montrer dans toute notre intimité devant quelqu’un du sexe opposé. Mais sachez que de nombreuses jeunes filles et femmes préfèrent que leur gynéco soit un homme car apparemment, ils seraient justement un peu plus délicats. Après, vraiment, dites vous que ça reste un médecin et que voir votre entrejambe ne lui fera strictement aucun effet !

On pense à laver ses petits pieds !

Tout ne s’arrête pas au niveau de la ceinture… Les pieds sont pile à la hauteur du nez de ce cher doc. Alors on évite ce jour là de mettre sa paire de vieilles baskets qui font transpirer les pieds et puer les chaussettes…

Une période est à éviter

Vous vous en doutez, il s’agit des règles. Sauf contre-indication donnée par le gynéco lui-même (échographie pendant les règles pour examiner vos douleurs ou alors pose de stérilet), cette semaine-là, restez tranquille à la maison, c’est mieux pour tout le monde !

L’interrogatoire

Lors de ce 1er rendez-vous, il faut que vous soyez prête à parler. C’est pas toujours facile de tout avouer, mais sachez que tout ce que vous direz à ce médecin sera protégé par le secret médical. Vos parents ne seront jamais au courant de quoi que ce soit. Dites-vous que justement, vous allez pouvoir poser toutes les questions qui vous brûlent les lèvres depuis un moment et que vous aurez un vrai avis, médical, sur tout ça.

Détendez-vous ! 

Pendant l’examen, plus vous serez détendue, moins vous souffrirez. Il faut donc que vous vous concentriez sur des trucs cools. Souvent le médecin vous fera la conversation sur des sujets divers et variés pour essayer de vous faire penser à autre chose. Alors oui, c’est un peu bizarre, mais parfois ça fonctionne 🙂

Vous allez probablement sursauter !

On vous rassure, même quand ce n’est pas la 1ère fois, ça fait toujours le même effet.

Il n’y a pas que l’entrejambe qui y passe… 

Et non. Le médecin va aussi vous palper les seins, et pas de manière très romantique. C’est un passage important, car il va aussi vous apprendre à le faire pour que vous soyez vous-même capable de détecter si quelque chose n’est pas tout à fait normal.

Le moins reste à venir. 

En général, la première fois, on se contente d’un examen classique. En revanche, la 2ème… Vous allez forcément passer par la case frottis et là, autant que vous soyez préparée. C’est pas génial génial en terme de sensation. Mais c’est un examen sur lequel on ne peut pas faire l’impasse quand on est pourvue d’un sexe féminin. C’est grâce au frottis qu’on peut savoir le plus de choses sur ce qui se passe la-dedans, et qu’on peut prévenir  certaines maladies graves comme le cancer du col de l’utérus.

Mais c’est pour la bonne cause, les Roses, alors soyez fortes !