Instagram contre l’anorexie

Publié le par

Hello les Roses ! Aujourd’hui, on a découvert le compte insta de Hayley Harris, une jeune femme britannique de 23 ans qui nous a vraiment touchées et on a eu envie de partager ça avec vous. Vous savez comme on aime les réseaux sociaux, parce qu’ils sont un moyen incroyable d’échanger sur nos vies, mais surtout parce qu’ils permettent de partager des expériences parfois difficiles, de s’inspirer les uns les autres, et en définitive de s’aider en témoignant du fait qu’on n’est pas tout seul. En témoigne son combat sur Instagram contre l’anorexie.

« And I said to my body softly ‘I want to be your friend.’ It took a long breath and replied ‘I have been waiting my whole life for this.' » ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤❤️❤️️ Today marks the start of #NEDAWareness and I wanted to share my biggest transformation picture to date. My journey to healthy began just after the photo on the left and has, so far, taken me to the photo on the right. The physical is obvious but the mental is personally my biggest, most noticeable difference. I was in an awfully dark place in October, in hindsight I realise how much this illness cost me and just how much I/my loved ones sacrificed as a result. It took being told my heart was giving up on me to realise how much I was and could finally lose. It was with the little strength I did have left, the unwavering love of my family, the extraordinary faith of my friends and every single one of their brave smiles of hope that I found the courage to smile back. Now here I stand with this second chance at life. Of course I struggle with recovery somedays but this photo has dragged me through the darkest ones because now I realise that I destroyed my body for a peace of mind I never achieved. I lost so much but gained so much more then weight for recovering. I’m not admitting it’s easy but I can promise you it is worth it and I hope this photo shows to even one person that there is life beyond this illness. Please share with me or tag me in your stories-We are an unstoppable force and I am so incredibly proud of everyone else fighting this by my side. ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️ #IAmMoreThan anorexia

Une photo publiée par Anorexia RECOVERY•HayleyHarris (@bitingback) le

Instagram contre l’anorexie

Pour se donner du courage et parce qu’elle s’est dit que ça pourrait aider d’autres jeunes filles, qui, comme elle, bataillent tous les jours avec leur corps jusqu’à presque le laisser disparaître, Hayley Harris a choisi de partager son expérience sur instagram, pour contrer la « propagande pro-anorexie » .

Souffrant d’anorexie nerveuse, elle était arrivée au point où elle risquait un arrêt cardiaque si elle montait dans un avion, selon son médecin, tant son pouls était faible et son corps fragile. Pour vous dire : son pouls était de quarante battements par minute au repos quand celui d’un adulte en bonne santé est compris entre soixante et cent.

Elle a donc décidé d’utiliser Instagram comme un journal de bord, qui lui permettrait de partager ses aventures sur le chemin de la guérison.

Finally moved into my new place 🎉🏠🔑 Mid unpacking snack of scones with a tonne of double cream and jam • Oh so British 🇬🇧💁🏼

Une photo publiée par Anorexia RECOVERY•HayleyHarris (@bitingback) le

Si son corps a clairement changé et qu’elle a retrouvé petit à petit la santé, elle explique que c’est surtout au niveau mental que se joue la guérison : « Je me sens tellement plus féminine par rapport à il y a quelques mois. Je m’étais convaincue que, si je remplissais une robe, c’était mauvais signe, écrit-elle dans un post. Je réalise aujourd’hui que le seul point négatif était d’avoir honte d’avoir des formes de femme » .

Aujourd’hui, elle est guérie et a l’air de péter le feu ! Son combat sur instagram contre l’anorexie a semble-t-il porté ses fruits et elle est soutenue par plus de 8800 abonnés qui l’aident à tenir le cap.

On partage son message, parce qu’on trouve qu’on ne devrait jamais porter atteinte à son propre corps pour se conformer à des modèles illusoires et malsains. Et si ça venait à arriver, on ne devrait pas rester tout seul face au problème, quand tant de gens partagent les mêmes difficultés.

Alors vive les formes de femmes ! On vous aime comme vous êtes les Roses, alors faites comme nous ! Bisous !