J.K. Rowling, la badass anti trolls sur Twitter

Les Roses, vous savez sûrement que J.K. Rowling est depuis quelques jours au coeur d’une guerre contre les trolls sur Twitter, non ? Elle s’en sort avec une classe et une élégance qui nous fait pâmer d’admiration ! Trop badass ! On vous propose donc une petite sélection de ses meilleures vannes !

j.K. rowling twitter

Pinterest @tumblr.com

J.K. Rowling, la badass anti trolls sur Twitter

Après avoir très clairement exprimé ses positions anti Trump, l’auteure d’Harry Potter a dû faire face à une avalanche de trolls sur Twitter soutenant avec ferveur le nouveau président américain.

Insultée copieusement, elle leur a répondu avec la fougue et l’esprit qu’on lui connaît, ce qui a donné lieu à des petites séquences de tweets qui sont pour nous déjà cultes !

Voici notre best-of des réponses les mieux senties de J.K. Rowling la badass !


Le petit mot d’amour de « Mr. America » : « T’es une vieille peau qui a fondé sa carrière sur les histoires d’un nerd qui change les gens en grenouilles. Reste en dehors de la politique »

La réponse de Maman Harry Potter : « Dans-les-pays-libres-tout-le-monde-peut-parler-de-politique. Essaie de dire les syllabes à voix haute, ou demande à quelqu’un qui sait lire de t’aider. »


« Je suis content d’avoir lu cet article sur yahoo. Maintenant, je vais brûler vos livres et vos films aussi »

J.K.R : « Vous savez, la fumée des DVD est sûrement toxique and j’ai toujours votre argent, donc je vous en prie, utilisez mon briquet. »

« Nicolas Flamel meurt à 666 ans dans Harry Potter. Bizarre. Le chiffre du diable dans un roman pour enfants? »

J.K.R : « Nicolas Flamel ne meurt pas dans Harry Potter. Sérieusement, lisez avant de brûler, ça sera vachement plus facile pour m’attaquer. »

Elle est trop forte : on l’adore on l’aime on veut être comme elle ! Si vous pensez comme nous, vous pouvez même lui envoyer un petit mot, ça lui fera plaisir !

« J’aimerais juste remercier toutes celles et ceux qui m’envoient de gentils messages, qui sont beaucoup plus nombreux que les méchants ; je vous laisse, j’ai des gens à allumer… »

Bisous bisous les Roses !