Rania a 20 ans et elle fuit la Syrie. Témoignage en un vlog

Publié le par

Les Roses, coucou ! Aujourd’hui, on a eu envie de partager avec vous une vidéo qui nous a émues et qu’on a trouvée vraiment importante de relayer ici. Il s’agit de l’histoire de Rania, une jeune femme de 20 ans qui a décidé de fuir son pays en guerre, la Syrie, pour venir s’installer en Europe et donner toutes ses chances à son avenir. Elle aime les séries, elle aime le maquillage, au moment d’embarquer sur un bateau précaire, sa plus grosse peur est de ne plus revoir ses copines, et elle filme son périple à la manière d’un vlog. On y découvre une fille qui est comme nous, simplement née ailleurs.

rania fuite syrie autriche vlog

@theguardian.com

Rania, 20 ans, née en Syrie, vlogue sur sa fuite vers l’Europe

Rania Mustafa Ali s’apprête à quitter la Syrie et nous montre ce qu’il y a dans son sac. Un genre de What’s in my bag qui s’ignore un peu, mais qui ressemble quand même pas mal à ceux qu’on a l’habitude de voir sur YouTube.

Parmi les fringues et les objets qu’elle emporte dans son sac à dos à l’espace ultra limité, un livre – Nos étoiles contraires de John Green (livre trop cool, qu’on vous conseille si vous ne l’avez pas lu et qui a été adapté en film avec Shailene Woodley), et des DVD de GoT.

rania syrie vlog fuite sourire grèce

@theguardian.com

Alors qu’elle s’exclame en souriant « Je pars pas sans mes DVD de Game of Thrones ! » , nous on a la gorge qui se serre de voir à quel point c’est une fille comme nous.

Parce qu’à force d’entendre parler aux infos des « réfugiés syriens », de la « crise des réfugiés » et autre formule journalistique, on perd un peu de vue qu’il s’agit de vrais gens, comme vous et moi, de vraies nanas de notre âge, plus âgées, plus jeunes, qui cherchent juste à mener leur vie comme elles le souhaitent, en sécurité.

Originaire de Raqqa, Rania commence son vlog à Kobané, sur les conseils d’un journaliste du journal anglais The Guardian. Avec un ami, entre longues marches, bus, traversées chaotiques en bateau, faux-papiers, moments d’attente dans des camps, moments d’espoir joyeux, confrontation avec les forces de l’ordre, peur, désespoir, elle parvient à se rendre en Autriche, avant d’y être arrêtée et d’y demander l’asile.

Comme avec un vrai vlog, ni larmoyant, ni romancé, on la suit pas à pas et franchement, ça fait réfléchir. Et ça met en perspective notre réalité à nous. Un témoignage poignant et nécessaire, à partager.

On vous embrasse les Roses ♥