Stratégie anti-agression de Shera Kerienski

Hello les Roses ! Échapper à deux agressions en un jour, c’est vraiment un truc de fou et c’est ce qui est arrivé à Shera en 2010. Plus que le même jour, au cas où ça n’était pas encore assez dingue, elles ont toutes les deux eu lieu au même endroit, entre deux quais de la gare de St-Cyr. Heureusement, elle en est sortie indemne et riche en bons conseils. On vous présente donc la stratégie anti-agression de Shera Kerienski, parce que dans ce moment de désespoir, elle a eu une idée de génie qui vaut le coup d’être partagée.

Stratégie anti-agression de Shera Kerienski, agressée deux fois le même jour au même endroit

Comme elle le raconte dans sa vidéo, elle était à la gare tranquille quand elle eu droit au refrain harcèlement de rue relou : « Hé mad’moizelle ! Hé Mad’moizellle » avec confrontation hyper agressive avec le mec qui n’a peur de rien, pas grand chose d’autre qu’un petit pois dans le cerveau, et qui lui demande son numéro de téléphone.

Elle lui répond toute mignonne toute gentille, et trace sur l’autre quai pour tomber sur Monsieur Frotte Zizi qui la suit partout en se frottant sans pression comme un caniche excité.

Elle fuit l’un, retombe sur l’autre. Cauchemar, mais elle parvient à garder son sang-froid. Se retrouve plaquée contre le mur par M. Harcèlement de Rue qui joue au mal dominant, plein de menaces face auxquelles elle se met en mode survie, baisse les yeux, répète « S’il te plaît laisse moi tranquille » en boucle jusqu’à avoir cette idée de génie : « je vais voir mon frère à la prison de Bois d’Arcy ». Bim bam boum, ça leur impose le respect à ce mec et à son petit pois bien installé dans son cerveau, si bien qu’il lui fait un TCHEK. Au secours, dans quel monde vit-on ?!

Stratégie anti-agression de Shera Kerienski

Stratégie anti-agression de Shera Kerienski / Youtube @Shera Kerienski

Mais la bonne idée à retenir dans tout ça, c’est l’idée du frère imaginaire. Après avoir changé de quai une nouvelle fois, et être de nouveau la proie de Monsieur Fucking Frotte Zizi, elle va voir un inconnu et lui demande de faire semblant d’être son frère. Il est parfait, joue le rôle à merveille, flanque un sacré coup de déprime à Frotte Zizi qui s’en va dépité.

La règle donc, les filles : TROUVEZ UN FRÈRE. Le frère fait manifestement plus peur que le copain, alors n’hésitez pas si vous avez peur à aller demander à un parfait inconnu de jouer le jeu pour vous protéger. Comme le dit Shera, il y a peu de chance pour qu’une personne directement sollicitée vous refuse son aide.

Mais sérieux ?! C’est quand même honteux et révoltant qu’on ait besoin d’avoir un frère pour se faire respecter. Qu’ils arrêtent les petits pois et qu’ils aillent s’acheter un cerveau.

On vous embrasse fort les Roses, et on vous souhaite de ne jamais vous retrouver dans cette situation.