Traduction d’une fanfiction sur Zoella – Episode 5

Hello les Roses ! C’est l’heure de notre traduction d’une fanfiction sur Zoella – Episode 5, parce qu’on ne peut plus faire durer le suspense plus longtemps ! On vous avait en effet laissé la semaine dernière avec l’épisode 4 au beau milieu d’une phrase de Zoé suggérant qu’elle avait enfin compris pourquoi Alfie refusait d’avoir une copine… Elle avait d’abord pensé qu’il passait trop de temps avec elle, puis qu’il était homo, et était restée sans voix en réalisant combien il était toujours là pour prendre soin d’elle…Alors a-t-elle compris qu’il était amoureux d’elle ? Il est temps d’en avoir le cœur net : on y retourne !

traduction d'une fanfiction sur Zoella - Episode 5

Instagram @pointlessblog

Traduction d’une fanfiction sur Zoella – Episode 5

« Zoé ne finit pas sa phrase. Elle secoua la tête « Non. Alfie. Non…C’est pas….C’est pas ce que je crois. Dis-moi que c’est pas ça. » Zoé tremblait en le regardant. Alfie ne savait pas quoi lui dire : mentir ? Mais après ça, il n’y aurait pas de retour en arrière possible. Dire la vérité ? Là encore, il ne pourrait pas sauver leur amitié.

traduction d'une fanfiction sur Zoella - Episode 5

Instagram @pointlessblog

Alors il demeura silencieux. « Alfie…Tu es…Mais dis quelque chose ! » « Je ne sais pas ».

Zoé était maintenant en colère, ce n’était pas quelque chose qu’il avait souvent eu l’occasion de voir, et il ne l’avait jamais vue en colère contre lui. Le visage de la jolie brune était maintenant à quelques centimètres du sien, et il ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil furtif à ses lèvres, pressées l’une contre l’autre. Zoé était sur le point de dire quelque chose lorsqu’elle remarqua son regard. Ses mots furent incapables de franchir le seuil de sa bouche. Après quelques secondes, alors qu’Alfie était sur le point de dire quelque chose pour briser le silence, il sentit les lèvres de Zoé s’écraser sur les siennes. »

traduction d'une fanfiction sur Zoella - Episode 5

Instagram @pointlessblog

Ouuuh les Roses ! On est trop contentes, pas vous ? Suite et fin la semaine prochaine ! Bisous