Selena Gomez dit merde à la beauté parfaite et au body shaming

Publié le par

Les gens sont méchants. C’est triste mais il faut se le tenir pour dit. Et le fait d’être bien planqués derrière leur écran d’ordinateur n’aide pas. Bien sûr, loin de nous l’idée de dire que les gens gentils n’existent pas et heureusement. Mais quand même, il faut bien admettre que nous, les êtres humains, avons un penchant assez naturel pour la méchanceté. Selena Gomez en a fait les frais, et elle a répondu au body shaming dont elle a été victime avec la classe qu’on lui connaît. On s’est dit que c’était un message à inscrire en lettres d’or dans notre esprit, pour arrêter de se faire mal à chercher la beauté parfaite en soi-même et dans les autres, et aussi pour ne jamais oublier de tenter chaque jour d’être une meilleure version de nous-mêmes, en s’évertuant à être bienveillant*e*s.

selena gomez 13 reasons why netflix

Instagram @selenagomez

Selena Gomez répond au harcèlement et au body shaming

Partie tranquillement passer des vacances entre potes en Australie, Selena Gomez a une fois de plus dû faire face à une vague de harcèlement et de body shaming à son égard.

Alors qu’elle passait la journée sur un bateau avec ses cops, les paparazzi s’en sont donné à coeur joie, en sorte que le lendemain, les photos de Selly en maillot de bain avaient fait le tour des internets et des magazines.

Des photos sur lesquelles on pouvait voir son ventre, pas aussi plat qu’une mannequin photoshoppée en Une de magazine, et les cicatrices de son opération de l’été dernier. Forcément, ça a suscité des réactions.

Vous imaginez bien que les petits trolls des internets ne se sont pas privés d’y aller de leur petit commentaire sur le corps de Selena, alimentant allègrement une vague de harcèlement à laquelle Selena a répondu avec force.

« Le mythe de la beauté, une obsession pour la perfection physique qui enferme la femme moderne dans un cycle sans fin de désespoir, de complexes et de haine de soi, alors qu’elle tente de correspondre à l’idéal impossible de la beauté parfaite construit par la société. J’ai choisi de prendre soin de moi parce que je le désire, pas pour prouver quelque chose à qui que ce soit »

Comment mettre fin au body shaming ? Petite ode à la bienveillance et à l’amour de soi body positive

Vous savez que le body shaming, ça nous touche. C’est pour ça qu’on relaie toujours les messages de célèb qui s’attaquent à ce sujet compliqué, telles que Lili Reinhart, Amy Schumer ou Rihanna.

Parce qu’on a conscience qu’il est facile de tomber dans le piège et d’alimenter, même inconsciemment, le body shaming, en s’évaluant soi-même et les autres à l’aune de LA beauté parfaite avec laquelle on nous rabat les oreilles.

Comme quand on dit par exemple « mais elle est trop bien foutue, ils sont horribles de dire ça ». Oui, donc ça serait moins grave si elle n’était pas « trop bien foutue » ?! Elle mériterait d’être harcelée ? Est-ce qu’on peut avoir le droit de ne pas être « trop bien foutue » et de se sentir pour autant bien dans sa peau ?

Tant qu’on continuera à évaluer le physique des autres en ces termes, on alimentera le body shaming. Et même plus : tant qu’on continuera à évaluer NOTRE PROPRE CORPS en ces termes, c’est à nous qu’on continuera de faire du mal, et le body shaming aura de beaux jours devant lui.

C’est en changeant le regard qu’on porte sur nous-mêmes, et en apprenant à accepter nos imperfections, et même à les aimer parce qu’elles font partie de qui nous sommes, qu’on aura le pouvoir de changer le monde.

L’amour de soi et la bienveillance, ça s’apprend, et ça se travaille chaque jour. C’est un beau chemin sur lequel on n’aura de cesse de vous inviter à vous engager. ♥

Grands bisous les Roses !