Selfie, l’ennemi officiel de notre peau qui nous donne des rides

Oh punaise les Roses, on a une mauvaise nouvelle pour votre peau, si vous passez votre vie à surfer sur les réseaux au rythme de vos selfies. On vous conseille de vous asseoir (voire de vous mettre comme nous en PLS). Vous êtes prêtes ? Ok on se lance. Le selfie n’est pas un ami pour votre peau. Pire, il favoriserait son vieillissement prématuré, en accélérant l’apparition des rides. C’est la nouvelle nulle qu’on n’avait pas du tout envie de découvrir. #selfietumastrahie

selfie

Le Selfie, un facteur de vieillissement cutané qui accélèrerait l’apparition de rides ?!

Depuis quelques années, les études scientifiques sur l’effet de la lumière bleue émise par nos écrans de portables, d’ordinateur, et de tablette se multiplient. Et plus ça va, moins ils ont de bonnes nouvelles pour nous.

On savait que la lumière bleue était très néfaste pour notre sommeil. On sait désormais qu’elle est vraiment mauvaise pour la peau, et qu’elle favorise l’apparition des rides.

Pire que ça : la lumière bleue fait partie des trois plus gros facteurs extérieurs de vieillissement de la peau, avec le soleil et la pollution.

Un article du Daily Mail, un journal britannique, fait à ce titre froid dans le dos et dans la face.

Il raconte l’histoire d’une blogueuse, Mehreen Baig, 26 ans, grande adepte de selfies qui a découvert chez son dermato, via une analyse au scanner, que sa peau était très endommagée en profondeur, même si ça ne se voyait pas à l’oeil nu.

Elle avait bien remarqué que ses pores étaient plus dilatés et ses cernes plus marqués, mais elle ne s’attendait pas à ce que son dermato lui explique que ses selfies avaient causé une oxydation prématurée de son épiderme.

Non mais sérieusement, « une oxydation prématurée de l’épiderme » ?

Le monde est cruel.

Bon, en même temps, pas de panique. Même si des scientifiques ont fait le lien entre le vieillissement prématuré de la peau et la lumière bleue de notre portable, Mehreen Baig est une fan de l’extrême du selfie : avant sa consultation chez le dermato, elle en prenait une cinquantaine par jour.

Il n’empêche , on ne sait pas pour vous, mais nous, c’est tout réfléchi : on va mettre le hola sur les selfies. Voire même envisager une petite digital detox. #lâcheceportabletoutdesuite

Parce qu’on n’a pas envie de faire croire à nos rides du futur que l’happy hour c’est maintenant, et parce qu’on veut du love pour notre peau.

Bisous bisous