Lola Dubini en mode body positive dit bye aux complexes !

Publié le par

Combien de fois avez-vous renoncé à porter une tenue que vous aimiez bien, après vous être regardé*e* dans la glace et avoir jugé que vous n’étiez pas assez bien gaulé*e* pour oser ? On serait nous-mêmes incapables de répondre à cette question tellement on est familières de cette situation. Pourtant, il faut que ça change. L’amour de soi, c’est arrêter de se demander si on ose ou pas, et porter ce qu’on a envie de porter, sans s’inquiéter du regard des autres. C’est facile à dire, c’est vrai, mais ça s’apprend. Et aujourd’hui, c’est Lola Dubini qui nous donne une leçon pour mettre un peu plus de body positive dans notre vie.

lola dubini body positive complexes

Instagram @loladubini

Lola Dubini met son t-shirt dans son pantalon et c’est une victoire sur les complexes

Avoir des complexes, c’est fatalement se comparer. Comparer notre corps à une image idéale à laquelle on voudrait qu’il ressemble. Comparer nos cuisses, notre ventre, nos seins, notre nez et tant d’autres choses à d’autres cuisses, ventre, seins, nez, etc.

C’est une torture sans fin dans laquelle on s’enferme. Alors qu’on pourrait au contraire essayer chaque jour de se rendre plus libre et heureux*se* dans son corps, puisque c’est notre copain pour la vie.

Oui d’accord super, mais alors comment on fait pour être mieux dans ses baskets ? La réponse est simple, mais efficace : on ose faire des choses qu’on se refuse par peur du regard des autres. On les fait. On sort et on fait comme Dory.

Nage droit d’vant toi, nage droit d’vant toi, nage droit d’vant toi d’vant toi d’vant toi

Pourquoi ? Pour réaliser qu’en fait… tout le monde s’en fout ♥, et que notre ennemi dans cette histoire, plus que le regard des autres, c’est notre regard sur nous-même.

Lola qui gagne la bataille du t-shirt dans le pantalon est un parfait exemple, qui montre que l’amour de soi, ça rend heureux.

Photo skyblog 8000 Depuis peu je rentre mes tee-shirts dans mes jeans. Et c’est une petite victoire pour moi parce qu’avant, c’était impensable pour des raisons de complexes nuls. Je trouvais que ça allait aux autres mais que j’avais l’air ridicule et qu’on voyait ma bourliche … Puis, depuis peu, j’ai décidé de m’en fiche. Que ça m’aille ou pas, que ce soit joli ou non. Ça m’a coûté parce que j’avais l’impression que tout le monde me regardait dans la rue en se moquant ! Alors que SPOILER ALERT : LA PLANÈTE S’EN FOUT ! Alors, si t’es comme moi, un jour tu vas décider d’ouvrir ton bouton de jean, et de rentrer ton tee shirt dedans. Et je me sens bien dans ma peau comme ça, ça fait du bien 🎈

Une publication partagée par Lola Dubini (@loladubini) le

Merci Lola pour ce témoignage body positive ultra inspirant, et à nous les petites actions pour se donner confiance et s’épanouir comme des fleurs sous le soleil du printemps.

Et surtout, on n’oublie pas :

Des gros bisous !