Victoria Beckham écrit à celle qu’elle était à 18 ans

Publié le par

Hello les Roses ! Aujourd’hui, on vous propose une séquence spéciale émotion et amour de soi, grâce à la lettre super émouvante que Victoria Beckham a écrite à celle qu’elle était à 18 ans. Parce qu’on est probablement nombreuses à se reconnaître dans ce qu’elle décrit, et que ça fait du bien de savoir qu’on n’est pas seules.

victoria beckham lettre 18 ans

Pinterest @mathildepicart.tumblr.com

Victoria Beckham écrit à celle qu’elle était à 18 ans

Victoria a été Spice Girl, styliste, mais aussi une jeune fille mal dans sa peau et victime de harcèlement scolaire.

A 42 ans, elle a décidé de publier une lettre ouverte dans laquelle elle raconte et conseille celle qu’elle était à 18 ans. C’est un beau message pour toutes celles qui ont du mal à croire en elles-mêmes et à se trouver belles, alors en voici un extrait :

« Chère Victoria,

Je sais que tu souffres en ce moment. Tu n’es ni la plus belle, ni la plus fine, ni la meilleure danseuse de ton école. Tu n’es jamais vraiment rentrée dans les cases, même si tu partages ta chambre avec des filles super gentilles. Tu as de l’acné. Tu penses que le principal t’a mise au fond lors du spectacle de fin d’année parce que tu es trop grassouillette pour être tout devant. (…)

Je t’écris pour te réconforter, pour te consoler et t’encourager, et pour te dire, moi de 18 ans, que tu dois être forte. (…)

victoria beckham lettre 18 ans

Instagram @ victoriabeckham

Tu n’as pas oublié le harcèlement scolaire, n’est-ce pas ? Tu te souviens de ce premier jour au collège ? La plupart des enfants portaient de beaux manteaux et le dernier sac à la mode, mais pas toi. Équipée de la tête au pied avec l’uniforme de ton école, tu restais sans bouger au milieu de la cour gelée, pendant que les autres ados marchaient avec leurs fringues de marque. Mais la petite carapace que tu as commencé à développer à cette époque te protège, et elle continuera de le faire toute ta vie durant. (…)

À l’école, tu manges des pâtes ou des céréales, parce que l’on dit que ça ne contient pas de gras, et tu vas subir de très nombreux autres régimes dingues. À la place, apprends à aimer tes imperfections – c’est ce que j’ai envie de te dire. Laisse ta peau respirer, porte moins de maquillage. (…)

Et je dois te dire, ne déconne pas avec tes seins. Pendant toutes ces années, j’ai voulu les cacher. Un signe de manque de confiance en moi. Célèbre ce que tu as ! (…) »

Oui, oui OUI : célébrons ce qu’on a !!!

Aimez-vous les Roses ! Nous, on vous aime et on vous embrasse !