La pilule, comment ça marche ? #instantgyneco

Coucou les Roses ! Aujourd’hui, on vous propose de faire un petit point sur la pilule. Pour toutes celles qui nageraient dans le flou de la confusion gynécologique intersidérale en matière de contraception.

pilule contraception

Pinterest @sante-sur-le-net.com

L’ovulation

D’abord, revenons aux fondamentaux : comment on fait les bébés ?

Pour qu’une femme tombe enceinte, il faut qu’elle ovule. Mais c’est quoi ovuler ?

C’est ce qui arrive à peu près au milieu de notre cycle – le cycle étant la période comprise entre le premier jour des règles et le premier jour des règles suivantes.

Nos hormones sont tout feu tout flamme, et ce pic hormonal déclenche l’ovulation : un de nos ovaires produit un ovocyte.

Petite cellule curieuse, portée par ses rêves de découvrir le monde, l’ovocyte va s’aventurer dans les trompes.

S’il arrivait que cet ovocyte aventureux tombe nez à nez avec un spermatozoïde, alors il y aurait fécondation. Ils formeraient ensemble un embryon, qui, niché dans l’utérus, donnerait naissance à un bébé 9 mois plus tard.

Alors la pilule dans tout ça ?

Qu’on se le dise, la pilule n’a rien à voir avec les Maladies Sexuellement Transmissibles : elle ne les connaît pas et ne saurait même pas les reconnaître si elle les croisait dans la rue.

Prendre la pilule ne vous protège pas contre toutes les maladies vénériennes que vous seriez susceptibles d’attraper dans le cas où votre partenaire serait infecté et que vous feriez l’amour sans préservatif.

Non, son truc à elle, c’est la contraception : l’art subtil et réjouissant d’empêcher la fécondation, pour que nous soyons libres de prendre du plaisir sans passer par la case bébé. (Merci aux super nanas qui se sont battues il y a 60 ans pour cette liberté GÉNIALE qui est nôtre aujourd’hui ♥)

La pilule, comment ça marche ?

Quand une femme est enceinte, son niveau d’hormones est stable : pas de pic d’hormones, et donc pas d’ovulation. (Merci Dame Nature d’avoir pensé à tout et surtout à éviter qu’on puisse tomber enceinte quand on est déjà enceinte)

La pilule reproduit ce phénomène, à l’aide d’une hormone qui fait croire au cerveau qu’on est enceinte, bloquant ainsi l’ovulation.

pilule contraception

Pinterest @lepharmachien.com

Quelles sont les conséquences de la pilule ?

Puisqu’en prenant la pilule, on fait croire au cerveau qu’on est enceinte, on peut avoir des symptômes qui rappellent ceux de la grossesse : mal aux seins, nausées le matin, envie de grignoter tout le temps (d’où la très délectable prise de poids), fatigue, baisse de la libido…

Ces effets varient d’une femme à l’autre et s’estompent le plus souvent avec le temps.

Si les symptômes persistent et sont trop intenses, on peut toujours en parler avec son gynéco, afin qu’il change le dosage de notre pilule.

Ce mode de contraception augmente également les risques d’accidents vasculaires.

Si vous avez un terrain sensible, ou si vous fumez beaucoup, il est là aussi indispensable d’évoquer ces risques avec votre gynéco qui vous aidera à choisir la contraception qui vous correspond le mieux.

Voilà les Roses, le fonctionnement de votre pilule n’a plus de secret pour vous. On revient bientôt avec un article sur les autres moyens de contraception !

pilule contraception

Bisous !